Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?

Nous sommes en 2054. La magie est de retour, réveillant de puissantes créatures issues des mythes et légendes. La technologie fusionne avec la chair et l'esprit. Elfes, trolls, orcs et nains déambulent parmi nous tandis que des corporations sans scrupules mettent le monde à genoux...

SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?

BIENVENUE DANS LES OMBRES...

Shadowrun, c'est avant tout un jdr papier apparu sur les tables francophones au début des années 90. Le background arrive à relever le défi de mélanger cyberpunk et fantasy. Un cocktail étonnant à l'origine du succès d'une saga toujours en évolution (nous en sommes actuellement à la cinquième édition du jeu papier).

Vous incarnez des mercenaires qui louent leurs services aux plus offrants. Certains respectent un code d'honneur qui leur est propre alors que d'autres seraient prêts à tuer père et mère pour pouvoir se payer un implant cybernétique de plus. Vous n'appartenez ni à la rue ni au système mais... aux ombres.

SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?

DU CYBERPUNK MAIS PAS QUE...

J'ai découvert Shadowrun au début des années 90. Bien qu'ayant déjà joué à Cyberpunk 2020 à l'époque, les jeux de ce genre n'étaient pas légion autour de ma table. La série des Matrix n'existait pas encore et le grand public connaissait peu ce style d'univers.

La réaction était donc souvent la même quand il était question de proposer une partie de Cyberpunk: "C'est quoi? Ah, ok. On ne ferait pas plutôt un Donj' ou un Warhammer?"

Il y avait bien quelques poches de résistance car les oeuvres littéraires et le film Blade Runner avaient fait des émules mais nous n'étions alors qu'une bande de marginaux comparés à la horde croissante des donjonnistes.

Force est de constater que les ados que nous étions rêvaient plus d'aventures débridées au grand air que d'humanité 2.0 victime de vastes complots politiques dans une société encore plus merdique que celle d'aujourd'hui. C'est compréhensible et j'avais rapidement constaté que nous n'étions de toute façon pas assez matures pour nous intéresser à autre chose qu'au nombre de prothèses que l'on pouvait se greffer pour mieux décapsuler la tête de son adversaire... c'était fun, ça avait son charme mais c'était passer à côté d'énormément d'éléments propres à cette catégorie de jeu.

ET SOUDAIN! LE MONDE VENAIT DE CHANGER...

Shadowrun venait de débarquer sur nos tables. Il présentait le double avantage d'être aussi attractif pour les joueurs classiques que pour les spécialistes du sujet. En effet, l'ajout de magie et de créatures fantastiques a stimulé la curiosité des joueurs réticents à l'idée de quitter leur donjon humide pour des mégapoles futuristes. Tandis que les passionnés du genre retrouvaient un univers de jeu dans le plus pur style cyberpunk avec, en plus, une bonne dose de mysticisme et les grandes questions philosophiques qui vont avec.

Les thèmes étaient plus durs que ce qui se faisait en général, les scénarios étaient plus adultes... le système de jeu était plus complexe... il ne s'agissait certes pas vraiment du jeu idéal pour apprendre à mener une première partie à la sortie de l'enfance mais si vous aviez un groupe de joueurs relativement matures qui se réunissaient régulièrement et que vous étiez prêt à sacrifier un peu de temps pour apprendre à jongler avec les règles... l'expérience en valait vraiment le coup!

SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?

Le monde de Shadowrun a été adapté en romans, jeux vidéo, jeux de cartes, jeux de figurines et il a remporté plusieurs récompenses aux Origins Awards : meilleur jeu de rôle de science-fiction en 1990, ainsi que meilleures règles et meilleure présentation graphique en 1992. En 2006, il a remporté le prix du meilleur produit et des meilleures règles aux Ennie Awards remis lors de la Gen Con.

C'EST QUOI SHADOWRUN RETURNS?

Shadowrun Returns est un RPG tactique au tour par tour issu d'un Kickstarter lancé en 2012 par Harebrained Schemes, une boîte indépendante créée par Jordan Weisman, qui n'est rien de moins que le créateur de: Shadowrun, Crimson Skies, BattleTech, MechWarrior ainsi que d'un paquet d'autres choses liées au monde ludique.

L'histoire démarre sur la réception du message d'un de vos anciens compagnons de vadrouille qui vous demande d'enquêter sur SA mort... vous manquez de tunes, vous avez connu des jours meilleurs et ce vieil emmerdeur a des arguments de poids pour vous décider à décoller de votre trou à rat. S'en suit une enquête d'un bonne quinzaine d'heures qui vous entraînera dans un thriller bien conçu. Le scénario est digne de ce qui peut se faire autour d'une table de jdr et les éléments propres à l'univers de Shadowrun sont particulièrement bien exploités. On est donc loin d'un simple Colombo avec des prothèses en acier...

Comme dans tout bon RPG, le jeu démarre par une création de personnage aux options variées. Shadowrun Returns propose une méthode de création fluide et fidèle aux règles du jdr papier: les archétypes (samouraï des rues, chaman, sorcier, decker, rigger, adepte) et les races (humain, nain, elfe, ork, troll) qui ont fait le succès de cet univers sont bien là et le système de répartition des points de karma entre caractéristiques et compétences fonctionne de manière intuitive. Un joueur expérimenté ne devrait d'ailleurs pas mettre plus de deux minutes à créer un shadowrunner cohérent...

SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?

Le style graphique pourra donner une impression de trop peu à certains. Personnellement, je l'aime beaucoup! Ce n'est pas éblouissant mais ça marche aussi bien que d'autres gros succès RPG comme Baldur's Gate 2. Je préfère un bon jeu avec des qualités ludiques certaines à un jeu aux graphismes éblouissant mais qui n'a qu'un vide ludique abyssal caché derrière.

Les musiques collent parfaitement à l'ambiance et facilitent l'immersion sans être trop envahissantes. Les pnjs rencontrés ont de la personnalité, les choix de dialogues sont par moment vraiment sympas, surtout quand vos compétences s'en mêlent.

Le système de combat ressemble à celui d'X-COM: des points d'actions, des zones de déplacement, la possibilité de tirs d'initiative, une IA relativement bonne... mais j'aurais souhaité plus de possibilités d'interactions avec les décors. Ceci dit, le système de combat roule bien et c'est déjà pas mal.

La possibilité de jouer dans la Matrice est également un aspect indispensable à côté duquel le jeu n'est pas passé et je ne peux que m'en réjouir d'autant plus que trouver un moyen de visualiser tout ça était un défi. Les plongeons dans la Matrice sont épurés, avec des décors et des actions simples mais ça fonctionne et ça reste ludique. Le défi est donc relevé même s'il simplifie très fort les options offertes à un decker digne de ce nom.

La magie marche bien et est souvent plus "pratique" qu'impressionnante. Ici aussi, le contrat a pourtant été respecté puisqu'on est bien dans l'univers de Shadowrun et que les praticiens des arts occultes se différencient par des techniques et des sorts variés.

SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?
SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?
SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?
SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?
SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?
SHADOWRUN RETURNS - Adaptation réussie d'un classique du jdr papier?

UNE SUITE?

17h de jeu pour un RPG, ne nous en cachons pas, c'est un peu court... même si c'est bien écrit et que le prix du jeu reste abordable.

La première bonne nouvelle est qu'il est possible de créer vous-même vos scénarios et de les partager avec la communauté sur Steam. Je trouvé l'idée géniale car fidèle au concept de longévité du jdr mais force est de constater que l'exercice reste compliqué et que les quelques scénars que j'ai pu essayer jusqu'ici sont ratés. Souvent inachevés et peu fidèles à l'univers de jeu... J'encourage cependant l'initiative car l'idée est excellente et je suis persuadé qu'il y a quelques perles qui doivent exister dans les créations de la communauté. Je n'ai juste pas encore eu la chance de tomber dessus.

La deuxième bonne nouvelle est qu'un nouveau scénario se déroulant à Berlin, Dragonfall, a été réalisé et je n'en ai entendu que du bien. Je vous en dirai plus quand je l'aurai testé.

La troisième bonne nouvelle est qu'un troisième scénario qui a lieu à Honk Kong a largement dépassé son palier sur Kickstarter hier soir.

Jusqu'à maintenant, on peut raisonnablement dire que Harebrained Schemes enchaîne les Kickstarters avec succès et semble produire des adaptions vidéoludiques de Shadowrun avec talent. La communauté de joueurs a également le potentiel pour créer des scénarios innovants à l'infini... je ne peux donc que vous conseiller de vous procurer ce jeu si vous êtes fan de la licence.

En tant que passionné, je ne me suis pas senti trahi par cette adaptation vidéoludique d'un de mes jdrs préférés et, rien que pour cela, ça mérite déjà que je lui tire mon chapeau!

Tag(s) : #Jeux vidéo, #Jeux de rôle

Partager cet article

Repost 0